Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi :

*L’Economiste.:

– En 10 ans, les accidents matériels gérés par les compagnies ont été multipliés par 7,4% avec des évolutions diverses selon les établissements. L’augmentation des coûts participe à la détérioration de la rentabilité de la branche dont le ratio combiné frôle 100% voire dépasse ce seuil chez certains assureurs. Si l’augmentation du parc automobile explique en partie la hausse des déclarations d’accidents, celle-ci est accentuée par la concurrence tarifaire sur les garanties annexes et les fraudes. Plusieurs dégâts qui n’étaient pas couverts par le passé rentrent donc dans le périmètre d’indemnisation. Représentant 27% du chiffre d’affaires sectoriel, l’assurance automobile appelle à plus d’innovation et une meilleure connaissance du client.

– L’Administration fiscale vient d’assouplir les conditions de fonctionnement des commissions régionales de validation des accords à l’amiable. Ces structures pourront désormais être présidées par les chefs de service des vérifications et de service d’assiette. La mission ne sera donc plus du domaine exclusif des directeurs régionaux et préfectoraux. Ce qui permettra d’en augmenter les fréquences et donc le rendement. Le nouveau mode opératoire permettra également d’alléger la charge de l’administration qui pourra vaquer à des tâches à plus forte valeur ajoutée.

*L’Opinion.:

– Lancement de la grande réforme de retraite qui vise à mettre en place un système bipolaire, entre public et privé. L’ouverture des plis de l’appel d’offres lancé en juillet par le ministère des Finances est prévue vendredi 31 août. Le prestataire qui sera choisi devra concevoir un système de retraite à deux pôles « public » et « privé », soit le scénario validé par la Commission nationale chargée de la réforme des régimes de retraite en janvier 2013. L’idée est d’intégrer la CMR et le RCAR dans un pôle et la CNSS ainsi que la CIMR dans un autre. L’objectif à terme est de converger vers un régime de base unique. Et il parait qu’il mettra un terme à l’iniquité des prestations servis. Ainsi, plus le niveau des salaires est important, plus le taux de remplacement est faible, ne dépassant pas 46% pour les salaires compris entre 5.000 DH et le plafond fixé à 6.000DH.

– Le Maroc a commémoré mardi 14 août 2018, dans la joie et l’allégresse, le 39è anniversaire de la récupération de la province d’Oued Eddahab. Cette commémoration, outre qu’elle constitue une étape phare du processus de parachèvement de l’indépendance et de l’intégrité territoriale du Maroc, est une occasion pour mettre en avant la dynamique soutenue visant à conforter l’unité nationale et promouvoir le développement dans les provinces du sud du Royaume et également pour mettre en avant l’engagement de tous les Marocains et leur mobilisation derrière le Guide Suprême de la Nation, SM le Roi Mohammed VI, pour défendre les justes causes de la Nation.

* Al Bayane.:

– Un espace dédié à la mémoire de la résistance et de la libération a été inauguré lundi à Bir Gandouz (province d’Aousserd), à l’occasion de la commémoration du 39e anniversaire de la récupération de la province d’Oued Eddahab. Inaugurée par le haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri, accompagné du Wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Lamine Benomar, et du gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahaman El Jaouhari, la nouvelle structure vise à rappeler les générations futures de la glorieuse histoire de la résistance et à conserver les documents historiques. Elle permettra aussi de mettre la lumière sur les événements militaires et les symboles de la résistance de la région.

– Le conflit opposant la RAM aux pilotes vient de s’achever sur un accord signé avec l’Association marocaines des pilotes de ligne (AMPL). Une source de l’AMPL affirme que tous les pilotes ont repris le travail juste après la signature de la convention, mettant ainsi fin à la vague d’annulations de vol qui a touché la compagnie depuis le début de l’été. « L’accord conclu répond aux attentes des pilotes, notamment en termes de conditions de travail », a-t-elle ajouté. L’accord traduit également la conscience des deux parties de l’importance du corps professionnel des pilotes de ligne, de l’impérieuse nécessité de lui maintenir des conditions de travail optimales en rapport avec son environnement professionnel particulier, indique un communiqué conjoint de la RAM et l’AMPL.

*Aujourd’hui le Maroc.:

– 17 millions de dirhams. C’est le coût global du projet d’alimentation en eau potable que vient de lancer l’ONEE dans la province de Sefrou. Ce projet d’alimentation en eau potable consiste en la réalisation et l’équipement d’un nouveau forage pour un débit de 80 litres par seconde, deux stations de reprise, la pose de 11 km d’adduction d’eau et la réalisation d’un réservoir de 500 m3. Ce projet est destiné à l’alimentation en eau potable de la ville de Ribat El Kheir et des communes d’Oulad Mkoudou et d’Ighzrane relevant de ladite province à partir d’une nouvelle adduction réalisée récemment.

– La note de cadrage du budget 2019 vient d’être dévoilée par le chef de gouvernement. Un document qui confirme les attentes avec un grand effort budgétaire attendu concernant les secteurs sociaux notamment le Ramed et le programme « Tayssir » pour le soutien financier de l’aide à la scolarisation. En plus de la santé et l’éducation, la promotion de l’emploi figure en bonne place parmi les priorités du prochain budget notamment à travers la réaffectation des postes pour maîtriser la masse salariale et la mise à contribution de la société civile dans le renforcement de l’employabilité des jeunes. S’agissant des EEP, la note de cadrage laisse penser à un véritable tour de vis de la part du gouvernement en ce qui concerne les financements qui leur seront accordés.

*Le Matin. :

– Le peuple marocain et la famille de la résistance célèbrent, ces jeudi et vendredi, l’anniversaire des soulèvements du 16 août à Oujda et du 17 août 1953 à Tafoughalt (province de Berkane), deux épopées glorieuses dans la lutte pour la liberté et l’indépendance. Les deux événements constituent, en effet, une page radieuse de l’histoire contemporaine du Royaume, illustrant la ferme détermination du peuple marocain à s’affranchir du joug du colonialisme et recouvrer sa liberté, tout comme ils reflètent l’héroïsme et les énormes sacrifices consentis par les habitants de l’Oriental pour la défense de la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale.

– Encore de bonnes performances pour l’activité monétique marocaine au premier semestre 2018. La bancarisation et la diversification des canaux y sont bien sûr pour beaucoup, mais l’émission de plus de 860.000 cartes de paiement et de retraits supplémentaires (+6,3% à 14,82 millions) permet déjà d’expliquer une partie de ces résultats. D’ailleurs, les détenteurs de cartes marocaines de retraits et de paiement ont déboursé, à fin juin, quelque 26,95 milliards, en progression de 26,6% pour 14,82 millions d’opérations (+6,3%).

*Libération. :

– La Direction Générale des Impôts (DGI) a annoncé avoir conclu un partenariat avec CIH Bank portant sur la mise en place d’une procédure plus simple et plus rapide de restitution de l’impôt sur le revenu (IR) sur les intérêts de prêts pour l’acquisition ou la construction à crédit d’un logement pour l’habitation principale. Dans le cadre de cette procédure simplifiée, la banque se positionne en tant qu’unique et seul interlocuteur dans la mesure où le citoyen dépose sa demande de restitution directement à la banque qui se chargera par la suite des formalités administratives auprès de la DGI et de la Trésorerie Générale.

– La fréquentation touristique à Agadir, durant les six premiers mois de l’année 2018, a progressé de 13,08% par rapport à la même période de l’année écoulée. Selon une note de conjoncture du conseil régional du Tourisme Souss-Massa, le nombre de touristes venus visiter la première station balnéaire nationale a atteint 486.651 contre 430.347. La croissance a été tirée par les principaux marchés émetteurs ainsi que par les touristes nationaux arrivés en tête de la clientèle de la destination avec un total de 138.869 visiteurs contre 139.932 l’an passé.

*Al Ahdath Al Maghribia. :

– Projet de loi de finances pour 2019: le chef de gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a fixé la date du 31 août comme dernier délai aux membres de gouvernement pour la présentation de propositions à la direction du budget relevant du ministère de l’Economie et des Finances. Les ministres et les secrétaires d’Etat ont reçu la lettre de cadrage signée par El Othmani, après la concertation du ministre de l’Economie et des Finances par intérim, Abdelkader Amara. Fixant les grandes lignes de ce projet, la lettre de cadrage comporterait les orientations royales contenues dans le dernier discours du Trône, essentiellement sur le plan social.

– L’Union africaine des télécommunications (UAT), l’institution spécialisée de l’Union africaine (UA) dans le domaine des télécommunications/TIC, a annoncé officiellement, mardi à Nairobi, le retour du Maroc en son sein. Cette annonce a été faite lors des travaux de la 4è réunion régionale préparatoire du groupe Afrique de la conférence de plénipotentiaires de l’Union internationale des télécommunications (UIT), tenue les 13 et 14 août dans la capitale kényane, avec la participation d’une délégation marocaine conduite par le directeur technique de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), Sidi Mohamed Drissi Melyani. « Le secrétaire général de l’UAT confirme que la demande de retour du Royaume a été acceptée et que les pays membres ont été notifiés du retour du Royaume du Maroc » au sein de cette structure, souligne l’UAT dans une note rendue publique à Nairobi.

*Al Alam. :

– Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a reçu lundi dernier le texte du rapport réalisé par une équipe des Nations Unies concernant l’évaluation des travaux de la MINURSO, indiquent des sources bien informées. Ces derniers n’ont pas révélé le contenu du rapport, mais ont fait savoir que Guterres a discuté les résultats et conclusions de ce nouveau document avec la présidente de la délégation onusienne, Diane Corner. Le rapport sera présenté au Conseil de sécurité lors de la réunion consacrée à la discussion de la prorogation du mandat de la MINURSO en octobre prochain. – La situation épidémiologique de la méningite dans la province de Zagora demeure « très normale et ne suscite pas d’inquiétude », a affirmé mercredi la direction régionale de la Santé pour la région Darâa-Tafilalet. Réagissant aux allégations relayées par certains médias et sites électroniques qui ont fait état d’une « propagation inquiétante » de la méningite à Zagora après le décès de trois enfants, le ministère de la Santé a souligné dans un communiqué que la situation épidémiologique « ne constitue pas une exception » au regard de l’évolution de la maladie sur les plans régional, national et international.

*Al Ittihad Al Ichtiraki. :

– Plusieurs projets de développement ont été inaugurés et lancés à Dakhla, à l’occasion du 39ème anniversaire de la récupération de la province de Oued Eddahab. Ainsi, le Wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province de Oued Eddahab, Lamine Benomar, a procédé, en présence d’élus, de représentants des services extérieurs et de personnalités civiles et militaires, à l’inauguration du projet d’aménagement urbain du boulevard principal du lotissement Al Wahda. Réalisé sur une distance de 2 km pour un budget de plus de 21,8 millions de dirhams, ce projet de la société Al Omrane Al Janoub s’inscrit dans le cadre du programme habitat dans la province de Dakhla-Oued Eddahab.

*Al Massae. :

– MP : la compétition s’intensifie pour le poste du secrétaire général. La rivalité au sein du parti du Mouvement populaire (MP) marque un tournant. Plusieurs noms bien connus ont exprimé leur intention de se porter candidats au poste du secrétaire général pour ainsi déboulonner Mohand Laenser, qui n’a pas encore pris la décision de se succéder à lui-même. Mohamed Hassad n’a pas non plus exprimé son désir pour ce poste. En plus de Laenser et Hassad, d’autres candidats sont pressentis à la tête du parti de l’épi, en particulier Mohamed Ouzzine, Mohamed Moubdi.

– Le ministre de la Santé Anas Doukkali a révélé que le secteur de la santé fait face à un manque alarmant en ressources humaines. La cause : un secteur public peu attractif et le refus de travailler dans les zones reculées. 278 médecins ont démissionné en 2016, et 180 en 2017, déplore le ministre.

*Akhbar Alyaoum. :

– Le syndicat du PJD tire à boulet rouge sur El Othmani et décide de mener un sit-in pour l’annulation du recrutement par contrat. Le dossier des enseignants contractuels devrait créer une nouvelle crise entre le bras syndical du PJD, l’UNMT, et le Chef de gouvernement. Dans ce sens, le syndicat est sorti de son mutisme, demandant à Saâd Eddine El Othmani d’abolir le recrutement par contrat dans le secteur de l’enseignement. Les conséquences de ce mécanisme d’embauche sur le système éducatif et son rendement sont plus graves que les prétextes avancés par les responsables pour pallier les manques relatifs aux besoins du système éducatif marocain.

– Le Centre monétique interbancaire (CMI) et la société Visa, leader mondial des paiements numériques, ont annoncé récemment le lancement, pour la première fois au Maroc, de la « Semaine de la sécurité », une campagne de sensibilisation destinée aux consommateurs qui effectuent leurs paiements en ligne. Cette campagne vise à promouvoir une utilisation encore plus sécurisée des cartes bancaires auprès des consommateurs, tout en prodiguant à ces derniers un nombre important de conseils afin de mieux les aider à se protéger contre les fraudes potentielles.

*Rissalat Al Oumma. :

– Le Maroc a été classé 8ème à l’échelon arabe dans le rapport de la compétitivité mondiale de 2018. Il a de ce fait maintenu sa position dans la région Mena, mais a progressé de trois rangs par rapport à sa place moyenne dans la période de 2007 à 2017. Avec une note de 4,2, le Maroc reste le premier de la classe au Maghreb.

– Casablanca occupe la 115e place du classement des 140 villes du monde où il fait bon vivre, élaboré par l’entreprise « Economist Intelligence Unit ». La capital économique est 11ème au niveau arabe, la Tunis 8ème alors que l’Algérie est 14ème. Vienne tient le haut du pavé, selon l’indice mondial de la qualité de vie 2018, qui répertorie les villes les plus agréables et les moins vivables.

*Bayane Alyaoum. :

– Le chiffre de 20% sur la mortalité des élevages avicoles en période de canicule, tel qu’avancé par certains quotidiens est « faux » et « non fondé », a indiqué la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA), avertissant que ce chiffre pourrait « déstabiliser le marché et faire le jeu des spéculateurs ». Dans un communiqué, la FISA a affirmé qu’en l’absence d’enquêtes rigoureuses sur le terrain officiellement initiées par les services vétérinaires de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), le chiffre déclaré « ne correspond en aucune manière à la réalité ».

– Le secrétariat d’État chargé du développement durable organise, au cours des mois de juillet et d’août, la 4ème édition de la caravane nationale de l’environnement et du développement durable dans les différentes colonies de vacances pour la saison 2018. Cette action initiée dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’Oriental, Fès-Meknès, Rabat-Salé-Kénitra, Casablanca-Settat, Marrakech-Safi et Souss-Massa, fait partie des initiatives visant la promotion de la culture du développement durable, un des enjeux majeurs de la stratégie nationale pour le développement durable, indique un communiqué du secrétariat d’État chargé du développement durable.

*Akhir saa. :

– Le président de la Chambre des députés paraguayenne, Miguel Cuevas, a réaffirmé l’engagement clair de son pays de soutenir l’intégrité territoriale du Royaume ainsi que la proposition d’autonomie présentée par le Maroc pour clore définitivement le conflit régional artificiel autour du Sahara marocain. Le Parlement du Paraguay réaffirme son engagement clair de soutenir l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc, a déclaré Cuevas à l’issue d’une rencontre avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, en visite à Asunción pour représenter SM le Roi Mohammed VI à la cérémonie d’investiture du président paraguayen élu, Mario Abdo Benítez.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.