Marchands ambulants: les ministres de l’intérieur et du commerce face à ‘une colère royale’

share on:

Quelques heures avant la cérémonie d’ouverture du projet national du commerce, organisée le mercredi dernier à la Wilaya de Rabat, et où la présence du roi était programmée,  le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, a surpris les invités par une allocution sèche, qui reflétait sans nul doute « l’insatisfaction royale » et le rejet du projet.

Selon le journal Assabah, le ministre s’est adressé à l’auditoire, composée de ministres, de parlementaires, de présidents de conseils préfectoraux et communaux, de représentants de banques et de la société civile, et d’autres personnalités, en disant que le roi l’a contacté, lui et le ministre du commerce, et que « Sa Majesté a exprimé son insatisfaction » du programme spécial de restructuration du commerce ambulant car il ne s’élève pas au niveau escompté.

Le ministre a expliqué que « le roi a donné ses hautes instructions pour la révision du projet », pour qu’il soit conforme à ses directives et puisse s’élever au niveau demandé, ajoute le quotidien.

Dès que L’é ministre ait terminé son allocution à cette cérémonie boycottée par le souverain, l’auditoire s’est dispersé et de grandes interrogations se sont posées sur « de dérapage » parlait-il?

Les voies du Makhzen sont impénétrables, disent les anciens.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.