L’affaire de la « criminelle en Niqab » est arrivée jusqu’aux oreilles du Chef de gouvernement. Abdelilah Benkirane a demandé au ministre de l’Intérieur Mohammed Hassad de lancer une enquête, rapporte Al Massae, dans son édition du lundi 23 mars.

suite aux rumeurs selon lesquelles une femme vêtue en Niqab sillonnerait les rues de Salé et de Rabat, une lame de rasoir à la main, défigurant les visages des passantes, Une enquête est ouverte par la préfecture de police de la capitale suite à des informations faisant état de supposées agressions commises par une femme en Niqab contre des passantes.

Le sujet est d’autant plus douteur que les déclarations d’une prétendue victime, originaire de Hay Taqadoum à Rabat, ont laissé perplexes les enquêteurs de la préfecture de police de Rabat, qui ont du faire appel à un psychiatre pour démêler le vrai du faux dans les dires de la jeune femme.

Rappelons que plusieurs habitants de Rabat et de Salé se sont échangés des messages et des vidéos, via l’application WhatsApp, mettant en garde contre une prétendue femme en niqab qui agresserait les passantes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.