MÉDIAS – Onze salariés de Charlie Hebdo réclament à la direction un statut d »actionnaires salariés à parts égales ». Au cœur des divisions, l’argent que le journal a récolté depuis la tuerie.

unnamed-1

Charlie Hebdo est détenu actuellement à 40% par les parents de Charb, 40% par le dessinateur Riss, et 20% par le directeur général Eric Portheault, directeur généralPhoto : AFP

Plus de deux mois après l’attaque qui a décimé Charlie Hebdo, il y a de l’eau dans le gaz au sein du journal. Onze de ses salariés, réunis au sein d’un collectif, réclament à la direction un statut d' »actionnaires salariés à parts égales ». Parmi eux, le reporter Laurent Léger, le dessinateur Luz ou l’urgentiste Patrick Pelloux.

« Il ne s’agit pas de se partager le gâteau. L’argent ne nous intéresse pas, a expliqué ce dernier, alors que l’hebdomadaire, grâce à ses ventes phénoménales et à la montée en flèche des abonnements et des dons, a recueilli près de 30 millions d’euros depuis la tuerie. Il n’y a rien contre la direction actuelle, aucun conflit avec qui que ce soit, mais par rapport à ce qui s’est passé les salariés veulent être davantage acteurs de l’entreprise ».

« Tout cet argent fait plus de mal que de bien »

Les dirigeants ne l’entendent toutefois pas de cette oreille. Ceux-ci, par l’intermédiaire de l’avocat de l’hebdomadaire satirique, se sont dits « navrés ». « Riss est encore à l’hôpital, les parts de Charb sont gelées par la succession. Tout cet argent fait plus de mal que de bien. Cela fait penser à ces enterrements où on se bat déjà en revenant du cimetière pour les bijoux de la grand-mère », a-t-il regretté.

À LIRE AUSSI >> Charlie Hebdo : l’équipe décimée présente le numéro des « résistants »

Charlie Hebdo, qui était au bord de la faillite avant l’attaque du 7 janvier, est détenu actuellement à 40% par les parents de Charb, ex-directeur de la publication tué dans l’attentat, à 40% par le dessinateur Riss, blessé à l’épaule, devenu le nouveau directeur du journal, et 20% par Eric Portheault, co-gérant.

Article19.ma / MetroNews 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.