Les parties au conflit en Libye présentes au Maroc doivent faire des concessions car “la patrie est plus grande que toute autre logique”, a indiqué vendredi à Skhirate, Mohamed Cherif Ouafi, membre de la commission de dialogue politique prenant part aux négociations politiques visant à trouver une issue pacifique au conflit en Libye.

 M. Cherif Ouafi, ancien membre du congrès national général, a fait état de l’existence d’une prédisposition chez toutes les parties à faire des concessions, relevant que les négociateurs se retrouvent à nouveau au Maroc, à Skhirates, pour démontrer à tous les libyens leur bonne fois vis-à-vis de ces discussions, a rapporté l’agence MAP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.