Maroc: Revue de presse de ce weekend

share on:

Voici les principaux titres développés par la presse hebdomadaire :

*La Vie Eco. :

– La démographie fait partie des grands défis auxquels le Maroc est de plus en plus confronté. Le défi dont il est ici question n’est pas lié à la taille de la population mais au fait que la population du Maroc sera de plus en plus urbaine. Cette urbanisation galopante aura comme conséquences, entre autres, une plus grande pression sur les services publics et exigera par conséquent des moyens colossaux pour faire face à la demande sociale (logements, établissements de santé, d’éducation, etc.). En revanche, la chute de la population rurale – qui a démarré en 2010 et se poursuivra, en s’accentuant année après année, jusqu’à l’horizon 2050 – est surtout le résultat de l’exode rural, du reclassement de certaines localités rurales en zones urbaines et, bien sûr, de l’extension des périmètres urbains.

*Tel Quel. :

– Neila Tazi, vice-présidente de la Chambre des conseillers, met l’accent sur la nécessité de créer une industrie culturelle au Maroc. « Le pays a un énorme potentiel, un véritable patrimoine culturel et des talents dans tous les domaines d’expression artistique », explique-t-elle dans un entretien. Elle constate également qu’il s’agit d’un secteur à fort potentiel en termes de création de valeur, d’emplois et de développement économique et social, précisant que « la culture doit faire l’objet d’une approche globale totalement différente et d’un partenariat public-privé innovant ».

*Le Temps. :

– Dans son dernier rapport sur l’investissement dans le monde, la conférence de l’ONU sur le Commerce et le développement (CNUCE) a fait état d’une hausse des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc. En effet, le Royaume a capté en 2017 près de 2,7 milliards de dollars (24 milliards de DH), ce qui représente une croissance de 23% par rapport à l’année 2016. « La forte diversification des investissements du Maroc contraste avec la baisse des IDE dans le reste de l’Afrique du Nord où les flux ont diminué de 4% pour atteindre 13 milliards de dollars », indique le rapport.

*Le Canard Libéré. :

– La bourse de Casablanca a besoin de signaux forts notamment le rajeunissement de son portefeuille avec de nouvelles introductions, la révision de la qualité des actions, un changement de cap avec de nouveaux projets tournés vers la finance participative. Selon l’analyste financier El Mehdi Fkir, « jamais la bourse n’a été représentative de l’économie nationale ; en quelque sorte c’est tout à fait normal qu’elle ne décolle pas ». Seules 75 sociétés sont cotées en bourse qui a du mal à franchir la barre des 100. Toutes les entreprises de toutes tailles ont la possibilité d’y investir, mais la cherté des actions découragent les nouveaux acquéreurs.

*Challenge. : – Marchica Med exporte son expertise en Afrique subsaharienne. Elle s’est en effet positionnée depuis 2015 sur le méga projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody à Abidjan (Côte d’Ivoire) qui nécessite un montant global de 700 millions de dollars. Le PDG de la société, Said Zarrou, estime que « le projet avance bien. Nous sommes déjà à 35%-40% de réalisation ». La première phase du projet, qui a été réalisée à 100%, a porté sur le dragage du front lagunaire et du chenal de l’Indénié jusqu’à la baie de Cocody, la réalisation, à la fois des remblaiements hydrauliques des berges de la baie et de cavaliers de protection des berges, ainsi que le drainage des eaux usées et pluviales.

*Maroc Hebdo. :

– Selon le dernier rapport du Conseil économique, social et environnemental (CESE), l’armature du système de protection sociale est dominée par une multitude de régimes, sans synergie entre eux. Ils sont financés essentiellement par les revenus du travail et destinés à une partie des salariés du secteur privé, des fonctionnaires et des agents de l’Etat et des collectivités territoriales. Le reste, soit 60% de la population active, est privée de couverture sociale. Face à de telles défaillances, il est plus que jamais impérieux d’enclencher une réforme pour étendre le champ d’application à d’autres cibles.

*La nouvelle Tribune. :

– Dans le cadre d’un mémorandum d’entente signé récemment par Casablanca Finance City (CFC) et Frankfurt Main Finance E.V, les deux entités ont annoncé un accord pour une coopération à long terme. Cet accord aborde essentiellement les défis actuels auxquels fait face le secteur financier parmi lesquels les questions de la finance durable et des FinTech. De plus, le partenariat met l’accent sur l’engagement des deux places financières à promouvoir les opportunités d’affaires dans leurs régions économiques respectives, à savoir la Zone Euro et l’Afrique.

*L’Observateur du Maroc et d’Afrique. :

– Ce sont 3,37 millions de touristes qui ont visité le Maroc durant les quatre premiers mois de l’année, en hausse de 12% par rapport à la même période l’année dernière. Selon l’Observatoire du tourisme, le Maroc a accueilli depuis le début de l’année 1,2 millions de marocains du monde et 2,17 millions de touristes étrangers de séjour (+19%). En effet, les arrivées des principaux marchés émetteurs ont bondi. Même tendance pour les nuitées. Les résultats démontrent une hausse de 10%, soit 7,53 millions de nuitées réalisées au niveau des établissements d’hébergement touristiques classés et un taux d’occupation de l’ordre de 46%.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.