La liste « Le Changement » des candidats à l’élection du Conseil national de la presse (CNP), prévue le 22 courant, a fait l’objet d’une présentation aux journalistes à La-Laâyoune pour faire connaître son programme à ces derniers et obtenir leur soutien. Au cœur du débat, « un climat anti-démocratique » où se déroule ces échéances, les premières du genre dans l’histoire du journalisme au Maroc.

Cette liste vise « un réel changement » du champ médiatique, l’amélioration des conditions des travailleurs du secteur, et à rompre avec « les veilles approches basées sur le clientélisme », alors que les responsables du secteur et ceux qui tournent au tour, comme les syndicats, auraient pu œuvrer à l’amélioration des conditions de travail des journalistes et à la réalisation d’un certain nombre d’acquis en leur faveur, a souligné lors de cette présentation à laquelle ont assisté de nombreux journalistes des villes de Laâyoune et de Boujdour, Ali Bouzerda, qui conduit la liste « Le Changement ».

L’ancien directeur général de la MAP, a affirmé que « le temps était venu pour libérer le secteur de la tutelle des partis et des syndicats, et de donner l’opportunité aux jeunes et à l’élément féminin, sans sectarisme », soulignant au passage que c’est à cet objectif qu’œuvre la liste « Le Changement ».

Bouzerda a mis en garde contre le retour de la vieille garde aux commandes du secteur, affirmant : « Toutes les méthodes machiavéliques ont été utilisées dans ces élections afin que la liste du SNPM à accéder au conseil national de la presse, et, si jamais, il y parvient, c’est la fin de Conseil des sages”.

Voici, par ailleurs, un extrait de l’intervention d’Ali Bouzerda en langue arabe:

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.