Afin de résorber le déficit de la Caisse marocaine des retraites (CMR) et d’éviter une grave crise, le gouvernement de Benkirane appliquera la proposition relative à la prolongation de la limite d’âge de 62 et 65 ans, et ce, à partir de 2016, selon des sources concordantes.

Cette réforme concorde avec ce qui est appliqué dans de nombreux pays à travers le monde. La limite d’âge de mise à la retraite est fixée, par exemple, à 62 ans en France et en Hongrie, à 65 ans en Belgique, au Danemark et en Allemagne, à 66 ans en Irlande, et à 67 ans en Suède.

Les mêmes sources ont affirmé, que le gouvernement de Benkirane est politiquement contraint de sauver la CMR résorber le déficit de 1,28 milliards de Dirhams, enregistré en 2014. Il est prévu que ce même déficit pourrait atteindre, respectivement, 6,2, 8,12 et 24,85 milliards de Dirhams en 2016, 2018, et 2021.

Par ailleurs, le Président de la cour des comptes, Driss Jettou, qui est entré dans la danse, a asséné un coup dur aux syndicats et aux fonctionnaires, en recommandant de pousser la limite d’âge de mise à la retraite à 65 ans, sur 10 ans.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.