Boycottage, maturité des marocains et démence des partis politiques !

share on:

Par Docteur Jaouad MABROUKI
Expert en psychanalyse de la société marocaine et arabe

Depuis toujours, je considère les partis politiques comme des équipes de foot en perpétuelle compétition. Et malgré la médiocrité des équipes, leurs supporters espèrent la réussite.

Pourquoi alors malgré les échecs consécutifs, les supporters soutiennent leurs équipes politiques ? Quelle est donc l’analyse de ce paradoxe ?

Pour faire simple, comparons la société marocaine à un corps humain, qui évolue en passant par plusieurs stades, du nourrisson à la vieillesse.

Quelles sont alors les étapes d’évolution de notre société ?

1- L’enfance

Durant cette période, chaque groupe de société considère son parti politique comme étant le meilleur, comme un enfant prenant son père pour superman, bien que ce dernier le frappe, le punisse et ne satisfasse pas tous ses désirs.

2- Adolescence

L’adolescent découvre finalement la réalité de son père « Il n’est pas superman » ! Il découvre ainsi qu’il ment, qu’il contourne la loi et que ses idées sont archaïques.

La situation se complique d’avantage lorsque le père use de tous les moyens pour imposer à son ado son image de superman. L’ado ne supportant pas l’injustice, rentre alors en conflit avec le père et s’éloigne progressivement de lui. Il a effectivement découvert la contradiction du père, entre ses actes et ses belles paroles.
Malgré ceci, l’adolescent continue à glorifier son père devant les autres. C’est exactement ce qu’il se passe entre les partis politiques et leurs supporters.

3- L’âge adulte

L’adolescent, en devenant adulte, devient indépendant du père et responsable de son présent et de son avenir, en ignorant alors les conseils dépassés du père. Le boycottage auquel nous assistons actuellement, est un signe de la maturité des ex-supporters des partis politiques !

4- Maturité des parents

Il est possible que l’adolescent arrive vite à maturité sans conflits avec son père, mais ceci seulement si ce dernier est capable de se remettre en question, d’évoluer et de progresser en parallèle avec son ado, en l’encourageant à être responsable et indépendant.

Réfléchissons un instant, si les partis politiques avaient évolué en fonction de l’évolution des marocains, que serait-il notre présent sociétal ?

A quel stade de son évolution est actuellement notre société ?

Selon mon analyse, une partie de la société marocaine est devenue mature et l’autre est en fin de l’adolescence. Ceci est naturel, c’est l’évolution organique de tout être vivant.

1- La partie sociétale mature

Cette partie de la société est devenue indépendante des partis politiques et a commencé à prendre des décisions. Peut-être que le boycottage actuel est une preuve de la maturité de cette partie de la société.

2- La partie sociétale adolescente

Bien que cette partie de population soit bien consciente de la médiocrité des partis politiques, elle veut quand même soigner et sauver l’image de « Superman » de ses partis. Mais tôt ou tard, cette partie de la population va mûrir, c’est le principe de l’évolution organique !

3- Partis politiques

Tristement, les partis politiques agissent encore de façon parentale en infantilisant la société et en refusant de lui donner son autonomie, d’où le retard de progression.

Tôt ou tard, l’ado (la société) aura son indépendance, soit par l’accompagnement du père (parti politique), soit suite au décès de ce dernier !

Selon mon analyse, certains partis politiques commencent à vieillir et d’autres sont déjà dans la démence !

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.