Après la sortie médiatique de Benkirane en faveur du groupe Français Centrale Danone, le secrétariat général du Parti justice et développement (PJD) a suivi le pas. Saadeddine El Othmani a exprimé à son tour sa position « anti-boycott » et a pris ouvertement la défense de la Centrale laitière.

Bien que le point de vue des islamistes du PJD reste confus, le communiqué d’El Othmani confirme cependant un soutien sans ambiguité à ladite société dont le siège est Casablanca. Du coup, les réseaux sociaux ont baptisé la décision d’El Othmani de « gouvernement Centrale Danone ».

El Othmani a ouvert la réunion du secrétariat du PJD, selon un communiqué par un discours sur les derniers développements aux plans national et politiques les plus importants qui préoccupent l’opinion publique, en particulier la question du pouvoir d’achat des citoyens et celle de l’approvisionnement en produits de grande consommation pendant le mois de Ramadan.

Le Secrétaire général a également rappelé l’approche qui doit guider les militants du parti dans leur action envers les questions politiques et sociales, a indiqué la même source.

Pour leur part, les membres du Secrétariat ont souligné l’importance d’interagir positivement avec les revendications populaires dans la lutte contre le monopole et la rente tout en veillant à la stabilité de l’économie nationale et à l’attractivité des investissements.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. le pjdiste el othmani craint pour ses maîtres de la centrale danone,il aurait pu leur venir en aide avec les augmentations de salaires,indemnités,retraites et autres priviléges qu’il vient d’accorder à son gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.