Une histoire de cocaïne qui remonte à 2012 serait à l’origine de la fusillade du café La Crème à Marrakech. L’enquête menée par la police judiciaire a révélé qu’un membre des barons de la drogue surnommé « El Mouss », se serait emparé, en 2012 à Amsterdam, d’une importante cargaison de drogues dures.

Le butin de l’opération, menée avec trois membres de sa famille, est estimé à 200 kg de cocaïne brute, d’une valeur s’élevant à plusieurs milliards de centimes.

L’enquête a découvert que le surnommé «El Mouss » a investi les gains de ces activités criminelles dans l’achat de biens immobiliers et des cafés au Maroc, notamment dans le quartier Guéliz, afin de blanchir l’argent de la drogue.

Delon le journal Almassae, la police a conclu que le célèbre chef de ces narcotrafiquants connu sous le nom « l’ange de la mort » (Malak El Mawt), était derrière le crime du café « La Crème » au quartier L’hivernage de Marrakech.

Un jeune étudiant en médecine a été tué dans la fusillade et son amie a été sauvée de justesse des griffes de la mort.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.