Salaheddine Mezouar, le revenant imprévisible à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), serait le prochain chef du patronat grâce à une « majorité confortable » qui se dessine ce mardi, selon un analyste financier à Casablanca.

« Selon des signes avant-coureurs lors du vote, cet après-midi, Mezouar est pressenti pour le poste de président de la CGEM, grâce au soutien sans faille de la présidente sortante Miriem Bensaleh-Chaqroun, et au sérieux coup de main de nombreux lobbyistes », a affirmé l’analyste à Article19.ma, qui suit de très près la campagne électorale de Mezouar et de ses adversaires.

L’analyste, qui a requit l’anonymat, s’est abstenu de donner un pronostic chiffré du nombre de voix que Mezouar et son coéquipier pourraient récolter.

Pour rappel, la course à la présidence de la CGEM se joue entre le binôme Hakim Marrakchi-Assia Benhida et Salaheddine Mezouar-Faïçal Mekouar.

Les résultats sont attendus dans les heures qui viennent, selon la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.