Une mosquée ravagée par un incendie volontaire en Suède

share on:

Le centre culturel islamique de Hässleholm (sud de la Suède) a été détruit samedi soir dans un incendie que la police considère comme un acte criminel, rapporte la presse locale.

Selon les autorités, une personne est entrée dans la salle de prière du Centre pour y mettre délibérément le feu.

Magnus Carlsson du service de secours de Hässleholm a déclaré que l’incendie pouvait potentiellement s’étendre aux appartements attenants au Centre.

« La mosquée qui a été incendiée est située au rez-de-chaussée d’un immeuble locatif », a-t-il indiqué à la presse.

Personne n’a été blessé dans l’incendie et le bâtiment lui-même a échappé à des dommages majeurs.

Cependant, tout ce qui se trouvait à l’intérieur de la mosquée a été complètement détruit. Cinq résidences ont été évacuées par mesure de sécurité.

Jusqu’à dimanche, la police n’avait identifié aucun suspect.

Plusieurs mosquées ou locaux d’associations musulmanes en Suède ont été visés ces dernières années par des incendies d’origine criminelle, dont les auteurs le plus souvent ne sont pas retrouvés.

Fin septembre dernier, un incendie a éclaté dans une mosquée dans la ville d’Örebro, au centre de la Suède. Selon les premiers indicateurs, l’incendie serait délibéré.

En avril dernier 2017, la plus grande mosquée chiite de Suède, en banlieue de Stockholm, a été ravagée par un incendie vraisemblablement d’origine criminelle, selon la police, qui a arrêté un homme.

En avril 2016, un homme de 31 ans ayant professé sa xénophobie avait été condamné à trois ans de prison pour avoir mis le feu avec un bidon d’essence à une mosquée de Borås (sud-ouest).

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.