Les autorités israéliennes ont baptisé un boulevard du nom de Feu Hassan II en signe de reconnaissance aux valeurs de tolérance que le défunt roi n’a eu de cesse de défendre et des services rendus à la communauté juive au Maroc.   

Selon la page Facebook « Israël parle l’Arabe », le nom de Feu Hassan II a été donné à un des grandes artères de la ville Kiryat Ekron, située au centre d’Israël, et un mémorial a été érigé dans la ville de Petah Tikva en reconnaissance, notamment, de sa « contribution à l’accord historique de paix entre l’Egypte et Israël ».

« Les juifs marocains se souviennent de la protection accordée par le roi Mohammed V lorsqu’il s’est abstenu d’appliquer les instructions antijuives, lors du gouvernement de Vichy pendant la 2ème guerre mondiale, et considèrent le Maroc comme le seul Etat où les juifs jouissent de la nationalité marocaine tout au long de leur vie même s’ils ont quitté le Maroc », lit-on encore sur la page « Israël parle l’Arabe ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.