Kiosk – Japon: un scandale sexuel fait tomber un gouverneur anti-nucléaire

share on:

Un gouverneur anti-nucléaire japonais a annoncé mercredi sa démission après avoir été accusé de relations sexuelles tarifées avec des étudiantes, un départ qui pourrait ouvrir la voie au redémarrage d’une importante centrale.

Ryuichi Yoneyama avait été élu en octobre 2016 à la tête de la préfecture de Niigata après avoir promis durant sa campagne de protéger les habitants face aux risques d’accident nucléaire.

Il avait exprimé des réserves sur le redémarrage de la centrale de Kashiwazaki-Kariwa jouxtant la mer du Japon, la plus puissante du pays avec sept réacteurs au total.

Le politicien de 50 ans, qui n’est pas marié, s’est offert les services de jeunes femmes d’une vingtaine d’années, selon l’hebdomadaire Shukan Bunshun, alors que la prostitution est illégale au Japon même si les poursuites sont rares.

«J’ai décidé de démissionner pour éviter de causer davantage de confusion et pour assumer la responsabilité de mes actes», a déclaré M. Yoneyama lors d’une conférence de presse, tout en se prosternant devant les caméras de télévision.

«Il était difficile de trouver de la compagnie. Alors j’ai donné des cadeaux et de l’argent pour attirer l’attention» des femmes, a-t-il dit.

«Je n’ai pas pu résoudre la question nucléaire, ce que je considérais comme une mission historique», a regretté le gouverneur.

L’élection de son successeur pourrait être organisée dès le mois prochain, selon l’agence Kyodo.

Lire plus sur Lapresse.ca

Article19.ma

share on:

Leave a Response