Le gaz butane “pourrait plomber” le budget avec une facture de plus de 2 milliards de DH à fin février, révèle L’Économiste ce jeudi. Et d’ajouter que le déficit budgétaire aurait atteint 7,4 milliards de DH hors compensation durant la même période.

« Le soutien du prix du butane devrait atteindre 12,5 milliards de DH, ce qui correspond à peu près à la même charge constatée en 2014 lorsque la moyenne du baril de brent avait atteint 100 dollars », signale le journal.

Le gouvernement El Othmani va-t-il enfin franchir le Rubicon?

Pour rappelle, le ministre PJDiste, Lahcen Daoudi avait déjà laissé entendre, il y a quelque temps de ça, « la possibilité » d’une décompensation partielle du gaz butane cette année, avant de se rétracter.

Par ailleurs, le soutien au sucre, autre produit dans le viseur du gouvernement, devrait atteindre 3,5 milliards de DH.

Les prévisions de la Caisse sur la compensation sont de 2,3 milliards de DH au-dessus du niveau de celles inscrites dans le budget, a ajouté la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.