Un marchant ambulant à Taza, dans nord-est du Maroc, a mis en vente deux de ses filles, sur une place publique de la ville. Le père de famille ne compte évidemment pas vendre ses enfants pour de vrai. Mais par son geste, il entend protester contre la saisie de sa marchandise par les autorités locales.

 Ce père de famille, en compagnie de sa femme,  déclare qu’il ne peut plus pouvoir supporter les besoins de sa famille« Les autorités ont écrasé toute ma marchandise (constituée de légumes et de fruits) »se plaint-il devant une foule de gens alertés par la scène« J’ai réussi à garder mes deux chariots mais toute ma marchandise est partie en l’air »insiste-t-il.

Selon le journal Al Massae, le père, qui vendait habituellement sa marchandise sur une charrette dans le quartier El Gaada, fait également l’objet d’une plainte déposée par un caïd pour agression. Le parquet a demandé l’ouverture d’une enquête pour mettre la lumière sur cet incident.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.