A 90 km de la ville de Zagora, au  sud-est du pays, le beau village de Mhamid El Ghizlane s’apprête à accueillir la 12ème édition du Festival international des nomades, Initié sous le thème «Les nomades d’Afrique, entre diversité régionale et unité culturelle : quelles perspectives ?», du 13 au 15 mars 2015.

L’Association Nomades du monde qui œuvre depuis douze ans pour sauvegarder et valoriser le patrimoine matériel et immatériel des nomades, compte ainsi approfondir les connaissances du grand public sur ce monde à part.

Un colloque interdisciplinaire sera organisé en marge du festival, pour débattre des défis de la pérennité du nomadisme, de la richesse du patrimoine botanique et de son exploitation, du savoir-faire ancestral et des pratiques traditionnelles chez les nomades. Une approche de soumettre le patrimoine nomade à l’examen des sciences sociales et humaines et d’étudier les différents volets de ce phénomène de moins en moins présent dans la région.

L’événement connaîtra également l’organisation d’une exposition de produits du terroir et d’artisanat, ainsi que de nombreuses activités sportives, culturelles et artistiques: une quinzaine de concerts multipliant les genres, mettront en exergue différents styles de musique, de chants et danses.

Article19.ma/Libération

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.