M. Abdeslam Ahizoun, le patron de Maroc Telecom, ne doit pas être content, ce mercredi 21 mars, car il vient d’apprendre « une très mauvaise nouvelle ». Et pour cause, INWI a officiellement entamé une procédure en justice contre l’opérateur historique pour « concurrence déloyale » et réclame 5,5 milliards de dirhams ($550 millions) de dommages et intérêts, a déclaré à Article19, Me Abdellatif Ouahbi, l’avocat chargé du dossier de cette affaire.

Article19.ma a appris que la plainte – – qui ne manquera pas d’alerter les principaux actionnaires Émiratis de Maroc Telecom – -, contient « un dossier volumineux » et « bien ficelé de 48 pages ».

Le dossier a été déposé auprès du Tribunal par l’avocat d’INWI, mardi 20 mars 2018.

La première audience devant le Tribunal de Commerce de Rabat est prévue le 2 avril prochain, affirme Me Ouahbi.

INWI est un opérateur global de télécommunications et d’internet fixes et mobiles au Maroc.

Il est à noter que Maroc Telecom détient 60% du marché des télécoms aux Maroc, ce qui représente
« Une position dominante », alors que la loi sur la concurrence ne tolère que 40%, rappelle la même source.

Par ailleurs, en tant qu’opérateur historique, Maroc Telecom bénéficie des infrastructures et autres services, et s’accapare 90% dans le secteur du téléphone fixe à haut débit, ajoute-t-on.

M. Ahizoune n’était pas immédiatement joignable à son bureau pour commentaire, car “il est en déplacement à l’étranger”, selon son secrétariat.

Par Ali Bouzerda – Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.