La chambre criminelle près la cour d’appel de Fès a condamné, lundi, le touriste français, Roberto Mula, accusé de pédophilie, à 8 ans de prison ferme, au paiement d’une compensation de 30.000 dh à l’une de ses victimes et a innocenté le propriétaire de l’atelier de couture où le mis en cause a été arrêté début janvier en flagrant délit d’abus sexuel sur 2 filles mineures.

Dans une déclaration à Hespress, la présidente de la caravane Annour pour le développement social à Fès Khadija Hajoubi, dont l’association s’était constituée partie civile dans ce procès, s’est félicité du verdict qui « rend justice aux victimes » à la différence des sentences prononcées dans d’autres affaires similaires.

Toutefois, elle a ajouté qu’il sera fait appel du jugement, car le mis en cause n’a pas été condamné au paiement de compensations aux 3 autres victimes comme l’exigent les procédures légales dans de tels cas.

Le touriste français avait été arrêté dans un atelier de couture dans la médina de Fès après que des citoyens aient encerclé les lieux avant l’arrivée des policiers.

Selon l’enquête policière, le pédophile obligeait ses victimes, au nombre de 4 filles mineures, à prendre de la drogue avant de les pousser à des pratiques sexuelles perverses.

Le juge d’instruction près la cour d’appel de Fès avait ordonné l’incarcération du touriste français et de le poursuivre en état d’arrestation pour, entre autres, détournement de mineurs, viols, utilisation d’outils sexuels et possession de drogues.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.