Actualité – La DGSN révèle les raisons de « l’arrestation » et non « l’enlèvement » de la PAMiste Kawtar Benhamou

share on:

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a réfuté, lundi, les informations diffusées par certains sites web selon lesquelles des individus se présentant comme étant des policiers auraient « enlevé » une dirigeante d’un parti politique (PAM) et lui aurait extorqué 10 millions de centimes dans la zone sécuritaire de Salé alléguant que les services sécuritaires et la justice enquêtent sur l’enlèvement et le chantage présumé.

Dans un communiqué relayé par l’agence MAP, la DGSN a catégoriquement rejeté ces allégations selon lesquelles les services sécuritaires ont arrêté la concernée au profit des intérêts d’une quelconque partie, précisant que l’intéressée faisait l’objet d’une « instruction de contrainte par corps » émise par le parquet du tribunal de première instance de Salé pour une affaire de dettes privées dont elle devait s’acquitter et ce conformément à la loi relative à la crainte par corps.

En exécution de cette mesure juridique, l’intéressée a été arrêtée par la police judiciaire à Salé en février dernier et a été mise au courant des instructions émises par le procureur général à son encontre et de son placement en détention tant qu’elle n’exprime pas sa volonté de payer la somme indiquée par le parquet.

Après qu’elle ait exprimé sa volonté de s’acquitter de la somme en question et que son frère ait présenté l’argent demandé lequel a été transféré à la caisse du tribunal, elle a été libérée conformément à la loi en vigueur, a précisé la DGSN, soulignant que l’ordre de la contrainte par corps et le reçu de paiement ont été transmis au parquet général compétent.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.