Le Maroc dispose de cartes gagnantes pour accueillir le mondial 2026

share on:

Le comité de candidature du Maroc pour l’organisation de la coupe du monde 2026 parie sur les points forts de l’offre marocaine qui le distingue de la candidature tripartite des Etats Unis-Canada-Mexique basée davantage sur l’existence d’infrastructures lesquelles permettent d’accueillir l’événement planétaire sans difficulté, toutefois ce dossier n’offre rien de ce que le royaume peut proposer à ses visiteurs et aux fans du football à travers le monde.

Selon de nombreux médias marocains dont le site arabophone Hespress, les responsables de la candidature marocaine comptent d’abord sur “l’engouement” des Marocains pour le ballon rond, en joignant au dossier des statistiques prouvant l’intérêt populaire dont bénéficie le football auprès des jeunes et même des femmes dans une proportion qui est la plus importante en Afrique.

Le dossier marocain se veut aussi le plus respectueux de l’environnement en ce sens que l’impact carbone prévu est en deçà de ce qu’il a été lors des deux éditions précédentes alors que les sélections participantes n’étaient que 32, comparées aux 48 sélections du Mondial 2026.

Autre atout mis en relief par la candidature marocaine, la situation géographique du royaume qui représente une facilité à tous les participants de joindre le Maroc et de se déplacer entre les différentes villes accueillant la compétition pour des trajets de moins de 500 km à partir de Casablanca et ce en plus de la transmission des matchs à un horaire convenable pour la grande majorité des pays à travers le monde et l’accès au territoire marocain sans visas pour de nombreux ressortissants étrangers, un avantage dont les autres pays candidats ne peuvent se targuer.

Le Maroc compte aussi sur sa longue histoire et son patrimoine culturel riche et diversifié en tant que terre des rencontres des cultures comme pays arabe et africain proche de l’Europe et ouvert sur le monde ainsi que sur la sécurité dont il jouit et qui est à même de garantir confort et quiétude aux visiteurs pendant leur séjour dans le pays.

La préparation du dossier marocain a mobilisé quelque 80 experts, a indiqué le président du Comité de la candidature marocaine, Moulay Hafid Elalamy.

La candidature marocaine devra accueillir une note supérieure à 2/5, après la visite au Maroc d’une commission de la FIFA au cours de la première semaine de juin, avant un vote le 13 du même mois, sachant que la FIFA a mis en place un cahier des charges très détaillé comme la disponibilité de 5500 chambres et de 14.000 lits dans chacune des villes accueillant le mondial, 130 sites d’entrainements et d’autres exigences encore relatives aux normes des stades où se dérouleront les compétitions.

Article19.ma

share on:

Leave a Response