Nucléaire – Cinq textes réglementaires élaborés en matière de sécurité nucléaire au Maroc et plus d’une dizaine prévue d’ici 2019

share on:

Pas moins de 5 textes réglementaires ont été élaborés en matière de sécurité et sûreté nucléaires et plus d’une dizaine sera mise en place d’ici 2019, a indiqué, lundi à Rabat, le directeur général de l’Agence Marocaine de Sûreté et de Sécurité Nucléaires et Radiologiques (AMSSNuR), Khammar Mrabit.

Même si l’utilisation des matières nucléaires et autres matières radioactives est soumise à des normes très strictes en termes de sûreté et de sécurité, le risque de vol, de sabotage, d’accès non autorisé, de transfert illégal ou d’autres actes malveillants impliquant ces matières ou leurs installations associées n’est pas à exclure, a relevé M. Khammar, lors d’un atelier national organisé sous le thème « De la sensibilisation à la sécurité nucléaire vers une culture robuste ».

« Ce risque devrait être pris en compte à n’importe quel moment, depuis la production de ces matières jusqu’à l’entreposage en tant que déchet radioactif », a-t-il souligné, mettant en exergue l’importance d’asseoir une bonne culture de sécurité nucléaire visant à faire en sorte que les mesures de sécurité se voient accorder l’attention qu’elles méritent en raison de leur importance.

De même, il a rappelé la ratification par le Royaume en 2015 de l’amendement à la convention de protection physique des matières nucléaires, stipulant dans son principe fondamental que toutes les entités impliquées dans la mise en œuvre de la protection physique devraient accorder la priorité requise à la culture de sécurité, à son développement et à son maintien, nécessaires pour assurer sa mise en œuvre effective à tous les échelons de chacune de ces entités, et ce pour une mise en œuvre effective de cette convention.

L’AMSSNuR compte encourager l’instauration de la culture de sûreté et de sécurité au niveau des installations et activités autorisées, a noté le responsable, mettant en relief l’organisation de cet atelier visant la sensibilisation à la culture de la sécurité nucléaire, son importance et la méthodologie de l’auto-évaluation dans les organismes ayant des activités mettant en œuvre des matières radioactives.

S’inscrivant dans le cadre de la coopération d’AMSSNuR avec le programme Partenariat pour la Sécurité Nucléaire (PNS) relevant du Département d’Etat américain et le Centre de Commerce international et de sécurité de l’Université de Géorgie, cet atelier permettra aux participants de développer leurs expertises et compétences en matière de sécurité nucléaire et d’auto-évaluation et de les doter des outils et ressources nécessaires pour mener des plans d’actions sur mesure.

L’AMSSNuR, un Établissement Public à caractère stratégique chargé de la réglementation et du contrôle des activités mettant en jeu des sources de rayonnements ionisants, veille au respect de la conformité de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques, des activités et des installations mettant en jeu des sources de rayonnements ionisants, aux dispositions de la loi 142-12 et la réglementation y afférente, ainsi qu’à la protection de l’homme, de la société et de l’environnement contre les risques liés aux utilisations de ces rayonnements.

Article19.ma

share on:

Leave a Response