Après avoir été chassés de Syrie, des dizaines de Djihadistes marocains appartenant à Daech ont pris des chemins tortueux et itinéraires clandestins pour rejoindre Marawi, principale ville musulmane au sud des Philippines.

Al Ahdath Al Maghribya, qui cite des sources sécuritaires, a indiqué que le dernier groupe des djihadistes marocains à débarquer à Marawi est dirigé par « Abou al-Barae », un nom de guerre qui désigne un marocain originaire du quartier Bensouda à Fès. Ce dernier s’était entrainé en Syrie et avait dirigé un groupe de combattants à Raqqa, ex-capitale du soit-disant État islamique.

Les Djihadistes sont arrivés aux philippines avec des pièces d’identité falsifiées à travers, notamment, les frontières turco-bulgares, signale la même source.

Daesh avait occupé Marawi après une attaque surprise menée par ses cellules combattantes, ce qui indique que leur leader, al-Baghdadi (s’il est toujours en vie) compte transférer son califat de Raqqa à cette région du sud-est asiatique, après sa défaite en Irak et en Syrie, ajoute le journal.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.