SexScandal – Asmae, l’épouse de Bouachrine solidaire de son mari et écarte l’idée du divorce

share on:

Asmae, l’épouse du journaliste Taoufik Bouachrine qui est poursuivi pour « viol et tentative de viol, abus de pouvoir, et traite d’êtres humains », a affirmé sa solidarité avec son mari, réfutant les rumeurs selon lesquelles elle aurait entamé une procédure de divorce.

« Naturellement, je suis mille pour cent solidaire de mon mari. Je n’arrive pas à croire en cette histoire, mais ce que je demande maintenant c’est une enquête minutieuse qui sera bénéfique à mon mari et aux victimes », a déclaré Mme Asmae dans une interview accordée au site d’information générale en arabe dialectal + Goud+.

Elle a ajouté que Bouachrine n’était pas une personne au dessus de la loi, soulignant la nécessité d’une confrontation entre son mari et les victimes présumées afin de sauvegarder les droits des deux parties.

Quant à sa voir si les plaignantes ont été remontées contre Bouachrine, Mme Asmae affirmé qu’elle n’en savait absolument rien.

« Je ne sais pas, ces filles ont des familles, moi aussi je suis une femme marocaine comme elles. Il ne doit pas y avoir d’injustice envers les deux parties. Il doit y avoir une enquête claire et la justice doit clarifier la procédure. Ces femmes ont elles aussi une réputation que l’on ne doit pas ternir en affirmant que Bouachrine a commis ces faits », a-t-elle dit.

+ On doit me faire un lavage de cerveau pour que je puisse croire…+

Concernant les vidéos dont la police judiciaire a confirmé l’authenticité, elle s’est interrogée sur leur véracité et sur leurs véritables auteurs.

« Nous devons d’abord savoir, si ces vidéos sont fabriquées ou authentiques et savoir aussi qui les a apprises. Car personne ne peut se filmer dans le bureau de cette manière… On doit me faire un lavage de cerveau pour que je puisse croire que Bouachrine dispose de caméras », a souligné Mme Asmae soutenant que son mari n’a jamais eu de caméras dans son bureau.

L’épouse du journaliste a, en outre, démenti catégoriquement les rumeurs selon lesquelles elle aurait entamé une procédure de divorce. « Ce sont des mensonges. Il n’y a aucun procès pour demander le divorce », a-t-elle dit au journaliste de +Goud+.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.