Une histoire à dormir debout. Le parquet général a décidé de poursuivre l’ancien ministre des droits de l’homme et secrétaire général du Parti libéral marocain (PLM), Mohamed Ziane, pour « dénonciation d’un crime imaginaire ». Il a été convoqué pour comparaître devant la Cour d’appel de Rabat le 23 mars prochain.

Selon le quotidien Al Akhbar, Ziane a affirmé pour sa part qu’il ignorait la cause de cette poursuite judiciaire. « Jusqu’à maintenant, je ne connais pas la raison (de cette poursuite) ni la nature du crime dont il s’agirait… », a-t-il indiqué.

Ziane considère cette affaire comme étant « une escalade loin d’être innocente ». Par ailleurs, le journal, n’exclut pas que sa convocation à comparaître devant la justice soit liée à ses précédentes déclarations lors du procès des détenus de Hirak Rif, notamment Nasser Zefzafi, lorsqu’il a évoqué « l’implication d’Ilyas El Omari dans un complot contre le roi ». Ilyas El Omari est secrétaire général du PAM et président de la région Al Hoceima – Tétouan – Tanger.

Affaire à suivre…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.