Insolite. Le ministère de la Culture a ordonné le retrait des tableaux peinture de l’artiste marocaine Khadija Tanana à Tétouan, sous prétexte que ses œuvres incarnent « des positions sexuelles » osées et choquants qui rappellent les dessins du livre Kama Sutra.

Selon l’agence espagnole EFE, l’exposition où participent des artistes marocains, français et espagnols, restera ouverte au public jusqu’au 14 avril prochain, à enregistré l’intervention des fonctionnaires du Ministère de la Culture qui ont ordonné le retrait des tableaux de l’artiste Tanana, sans explication.

Selon Tanana, ses travaux s’inspirent d’un livre bien connu dans le patrimoine culturel arabe « La Prairie parfumée » (The perfumed garden) الروض العاطر في نزهة الخاطر).

L’artiste a souligné, dans le même contexte qu’elle a présenté le même travail dans la ville de Casablanca sans rencontrer de problèmes et qu’elle ne comprenait pas pourquoi ses œuvres ont été retirées de l’exposition à Tetouan.

Pour dénoncer la censure dont elle a été victime, marocaine a mis du « scotch » sur sa bouche afin d’attirer l’attention du public sur les restrictions et atteintes à la liberté d’expression au Maroc.

Tanana a expliqué qu’à travers ses œuvres elle voulait souligner l’importance de « l’éducation sexuelle » en raison de son rôle dans l’équilibre de la société, rappelant à cette occasion, que la cause du viol et du harcèlement sexuel au Maroc est « l’absence d’une culture sexuelle liée aux tabous.

A noter que l’explosion a été organisée par l’Institut Cervantes en partenariat avec le centre culturel Français et la Galerie d’Art Contemporain « Saida » de la ville de Tétouan, sous l’encadrement du Ministère de la culture du Maroc.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.