Quatre marocains dont une fille ont été interpelés par les différents services de police de Kénitra y compris des éléments du BCIJ, suite à une plainte d’un américain d’origine irakienne. Ce dernier aurait expliqué à la police qu’il craignait pour sa vie car il aurait reçu des « menaces de mort » par des éléments de Daech.

Selon le journal Al Akhbar, la plainte a mis la police sur le qui-vive avant l’interpellation des quatre « suspects », lors d’une intervention musclée dans le quartier où ils habitaient à Kénitra.

A l’origine de cette histoire rocambolesque, les quatre marocains auraient fait connaissance avec le touriste américain par hasard dans un café de Chicha à Kénitra et suite à un malentendu, ils l’auraient menacé « de mort » en prétendant être des sympathisants de Daech.

In fine, et après avoir interrogé tous les protagonistes, la police a conclu que c’était « une mauvaise plaisanterie ». En un mot, plus de peur que de mal.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.