L’opération d’évacuation volontaire des ressortissants marocains fuyant les violences en Libye se poursuit avec le soutien de la cellule de suivi mise en place par les autorités marocaines et qui a pu évacuer un total de 5730 Marocains jusqu’au 5 mars courant.

Selon des données recueillies par la MAP au poste frontalier tunisien de Ras Jedir, connu pour être le principal point de passage séparant la Tunisie et la Libye, la cellule de suivi a remis 950 laissez-passer aux citoyens marocains ne disposant pas de passeports ou aux enfants de ressortissantes marocaines mariées à des Libyens et inscrits sur le registre de l’état civil marocain.

Article19.ma/MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.