Une véritable crise se dessine à l’horizon. Les nouvelles mesures de contrôle en Méditerranée, la détérioration de la situation sécuritaire en Libye et la perte de tout espoir d’atteindre les côtes italiennes, risquent d’attirer bientôt vers le Maroc une migration clandestine massive et sans précédent, estimée à une demi-million de réfugiés.

« Il faut s’attendre à ce que l’immigration clandestine puisse battre tous les records entre le Maroc et l’Espagne cette année », signale les médias espagnols, citant la Commission espagnole d’aide aux réfugiés.

La Commission qui a ses propres collaborateurs en Libye et dans le reste de l’Afrique du Nord, est « très préoccupée » par cette crise, soulignes les mêmes sources.

Basée en Andalousie, la Commisiion a tiré la sonnette d’alarme en affirmant qu’un « demi-million de migrants clandestins » d’Afrique subsaharienne installés en Libye vont bientôt se diriger vers le Maroc via la frontière algérienne dans le but d’atteindre le « paradis européen », et ce, en passant par le nord du Maroc vers les côtes espagnoles les plus proches.

Selon José Luis Cabrera, porte-parole de ladite Commission: « La situation en Libye est un véritable désastre. Plusieurs migrants souffrent de l’esclavage. Ils sont vendus là-bas comme des serfs ».

Du côté marocain, c’est le wait and see, semble-t-il.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.