Au Maroc, un groupe de hauts fonctionnaires des Forces armées royales (FAR) et des forces auxiliaires a visité plusieurs postes d’observation dans l’Oriental, après avoir reçu des informations sur l’activité croissante des trafiquants dans la région, en particulier dans la zone de sécurité à la frontière algérienne.

Selon le quotidien Al Massae, dans son édition de ce weekend, les FAR vont construire 10 nouveaux postes frontaliers pour arrêter la mafia de la contrebande et l’infiltration de terroristes présumés.

La nouvelle étape vient dans ce contexte où l’Algérie aussi s’apprête à augmenter le nombre de gardes-frontières, et de construire des postes frontières algériens à la frontière des villes : Oujda, Berkane et Taourirt, en plus Jerada, pour fournir des informations sur la sécurité, contrôler le mouvement des réseaux de contrebande et faire face à la menace terroriste du Sahel et du Sahara, qui cherchent à pénétrer dans la région.

Ces postes frontaliers seront appuyés par du matériel d’ingénierie militaire et environ 33 caméras de surveillance des frontières.

La mission sera de suivre les réseaux de contrebande et les groupes terroristes de Daech, et d’organiser et couvrir de grands passages frontaliers avec du matériel de surveillance qui fonctionnera 24 heures sur 24, tout au long de la semaine.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.