Le Maroc s’apprête à rouvrir son ambassade en Irak, fermée depuis treize ans pour des raisons de sécurité, notamment suite au kidnapping d’Abdelkrim El Mouhafidi et Abderrahim Boualam, deux citoyens marocains qui étaient employés à l’ambassade du Maroc à Baghdad.

La réouverture de cette ambassade pourrait intervenir lors de la prochaine visite en Irak du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, croit savoir le journal Akhbar Alyaoum.

Plusieurs pays arabes et du Golfe ont rouvert récemment leurs ambassades en Irak après l’amélioration de la situation sécuritaire dans ce pays, suite aux défaites infligées par l’armée irakienne et la coalition internationale au groupe Daech qui occupait plusieurs régions d’Irak et terrorisait sa population.

Après la fermeture de son ambassade à Baghdad, le Maroc avait transféré ses services diplomatiques vers la capitale jordanienne, Amman.

« La réouverture de l’ambassade marocaine répond à la volonté des deux pays de donner un coup de pouce à leurs relations fraternelles et bilatérales séculaires », selon le journal.

La décision du Maroc intervient au lendemain de la tenue au Koweit de la conférence internationale pour la reconstruction de l’Irak, et au cours de laquelle une aide de plus de vingt milliards d’euros a été promise pour la reconstruction de l’économie et la réhabilitation des infrastructures de ce pays arabe, qui ont été détruites par la guerre contre le terrorisme.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.