Le gouvernement s’apprête à accorder 1000 dhs à un million de familles pauvres pour la décompensation du gaz butane, selon le ministre des Affaires générales et de la Gouvernance, Lahcen Douadi.

Selon ce ministre du PJD, le gouvernement s’apprête à accorder une aide de 1.000 dirhams mensuellement à un million de familles, soit environ 5 millions de Marocains, pour la suppression de la subvention allouée au gaz butane, puis par la suite au sucre et à la farine.

Au moment où le gouvernement travaille sur le projet du Registre social unifié (RSU), pour le recensement des classes démunies et le ciblage des bénéficiaires des programmes sociaux dans le cadre de l’accompagnement des procédures de réforme globale du régime de compensation, Lahcen Daoudi a déclaré lundi devant le Parlement que le gouvernement est prêt à accorder 1.000 DH mensuellement à un million de familles marocaines, ce qui représente 4 à 5 millions de citoyens.

M. Daoudi a relevé que la problématique essentielle qui se présente devant le gouvernement à l’heure actuelle réside dans l’absence de ciblage. «Nous disposons d’enveloppes budgétaires, mais le problème du système de compensation est qu’il ne profite pas aux personnes qui en ont le plus besoin», a-t-il déclaré, soulignant qu’un pauvre citoyen n’utilise pas 100 bouteilles de gaz butane par jour.

« Ce sont les plus riches qui en profitent », a-il dénoncé précisant que ces personnes sont « connues ».

Selon le ministre, accorder une subvention moyenne de 1000 dirhams par mois à un million de familles marocaines, va coûter à l’État 12 milliards de dirhams annuellement.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.