Pour la première fois on évoque à Madrid l’idée de « mettre fin au privilège », accordé aux résidents des villes de Tétouan et Nador, qui leur permet d’accéder sans visa aux enclaves de Sebta et Melilla, villes marocaines sous domination espagnole depuis des siècles.

D’après le journal Al Ahdath Al Maghribya, l’information aurait remonté à la surface suite à des fuites de la dernière réunion du chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy avec les chefs des gouvernements locaux au sein du dit Forum des présidents.

Le gouvernement espagnol serait très préoccupé par « le chaos » dans les passages frontaliers des deux enclaves où des « mules » marocaines ont trouvé la mort, à cause des bousculades quotidiennes des passeurs de marchandises de contrebande, précise le journal.

Pour rappel, Sebta et Melilla disposent d’un régime spécial vis-à-vis de l’espace Schengen. Les ressortissants marocains résidant dans les régions de Tétouan et Nador sont exemptés de visa pour ces deux villes Méditerranéennes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.