Duterte propose de «tirer dans le vagin» des femmes rebelles et provoque (encore) un tollé

share on:

Le président des Philippines, dont le pays est en proie à l’insurrection de plusieurs groupes armés, a déclenché un tollé parmi les ONG en recommandant de tirer dans les parties génitales des femmes ayant pris les armes contre le gouvernement.

S’adressant à un groupe d’anciens rebelles communistes le 7 février 2018, Rodrigo Duterte a demandé à ses soldats de tirer dans les parties génitales des femmes qui feraient partie de la guérilla qui sévit aux Philippines. Le pays est en proie à l’activité de groupes armés maoïstes, séparatistes, mais également à une insurrection djihadiste.

«Il y a de nouvelles instructions de la part du maire», a-t-il lancé, parlant de lui à la troisième personne (Rodrigo Duterte a été maire de Davao). «Nous n’allons pas vous tuer. Nous allons vous tirer dans le vagin», a lancé le président philippin à l’attention des femmes rebelles, d’après la retranscription officielle philippine en anglais, où le mot a été censuré.

Lire plus sur RT Français

Article19.ma

share on:

Leave a Response