«Fès au miroir de l’Afrique», Tel est le thème choisi pour la 21 e édition du festival de Fès des musiques sacrées du monde qui aura lieu du 22 au 30 Mai.

L’esprit de Fès, berceau spirituel du Maroc, cristallise bel et bien l’inspiration qui est à l’origine de la création de cet événement. Le festival a pour ambition de  mettre les arts et les spiritualités au service du développement humain et sociétal et du rapprochement entre les peuples et les cultures.

Chaque année, des musiciens du monde entier montent sur les scènes de la médina, et explorent des sonorités remontant parfois à la nuit des temps. Un bouquet de musiques spirituelles est proposé.

Cette 21 e édition est marquée par un hommage particulier a l’Afrique, avec Ballaké Cissoko, Babani Koné, Combane Mint Amartichitt, ou encore Création Marassa, ensemble de Kora, Faada Freddy, Fatoumata Diawara, Malick Sow, Moriba Koita, Oumou Sangare, et Tiken Jah Fakoly.

Les concerts se déroulent sous le grand chêne des jardins du Batha, et des spectacles sont montés dans l’enceinte de l’envoûtant palais de Bab Makina.

Article19.ma/L’economiste

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.