Fini le laxisme. Onze agences de voyages ne participeront pas à l’opération Haj 2018. Le ministère du Tourisme vient de publier la liste complète des opérateurs sanctionnés, a rapporté mardi L’Économiste.

Le journal a précisé que 5 agences casablancaises ont été punies. Il s’agit de Abdou Voyages, Alizés Travel, Evency Morocco, Fly Well et Voyages Mille et Une Nuits.

Deux opérateurs de la ville d’Agadir sont également concernés par ces mesures répressives, il s’agit d’Illigh Voyages et Touring Office Agadir. A Mohammedia, Fedala Voyages ne pourra pas participer cette année à l’opération. De même que Zem Zem Asfar sise à Benslimane. Sont également visées les agences Assfar Al Oumra (Béni-Mellal) et Ayour Tours (Tiznit).

La tutelle attribue ces sanctions aux manquements des agences citées ci-dessus au respect du cahier des charges lors de l’opération Haj 2017. Au total, 198 agences sont retenues cette année. Les clients pourront consulter la liste des agences autorisées sur le portail du ministère (www.tourisme.gov.ma) avant de choisir tel ou tel opérateur. Objectif: éviter de reproduire le scénario de 2017 et écarter les agences qui ont failli à leurs engagements, selon L’Économiste.

Rappelons que l’opération Haj 2017 a été entachée par des problèmes d’hébergement des pèlerins de 22 agences de voyages dont 17 appartenant au Club national des agences de voyages marocaines (CNAVM) dit «Mantouj Mouyassar». D’ailleurs, les sanctions annoncées font suite à une enquête approfondie menée par les départements concernés pour déterminer les responsabilités desdites agences de voyages, ajoute le journal.

Source: L’Économiste

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.