Un cheikh salafiste a déposé une plainte auprès du parquet général près la cours d’appel de Rabat, après avoir été soumis à un chantage vidéo où le prédicateur apparaît en train de se masturber lors d’un dialogue virtuel intime live avec une jeune dame.

Selon le journal « Assabah », des voyous ont piégé le salafiste en utilisant l’identité d’une inconnue trouvée sur internet. Ils ont réussi à attirer le prédicateur — aux antécédents judiciaires — à parler d’amour, avant de lui proposer de se déshabiller.

La cheikh s’exécute à la demande des « maître-chanteurs », qui semblent être de la ville de « Oued Zem ». Il a enlevé ses vêtements et s’est mis à se masturber, croyant être devant une fille. Il va découvrir par la suite qu’il est s’est fait avoir par des hommes.

La Division de Lutte Contre la Criminalité Technologique, relevant de la direction de la police judiciaire de Rabat, a ouvert une enquête sur le dossier après avoir été transféré au parquet général, sur la base de la plainte du célèbre « cheikh salafiste ».

Le journal a indiqué que le Cheikh Salafiste concerné avait déjà passé quatre ans à la prison de Salé pour terrorisme.

Pour rappel, le prédicateur était un des médiateurs attitrés entre les salafistes détenus dans les prisons du Royaume et certains organes officiels de l’État.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.