Bassima Hakkaoui, la Ministre indéboulonnable du PJD, chargée de la Famille et de la Solidarité vient de commettre un impair et jeter le discrédit sur sa formation politique islamiste versée pourtant dans la charité et le social depuis l’époque Hassan II.

Et pour cause, le journal casablancais « Assabah » a levé le lièvre, ce lundi, en dévoilant que « la dame de fer » et « l’ennemie jurée » des mouvements féministes marocains, invitée mercredi dernier à une rencontre de la Fondation Fkih Titouani, à Salé, aurait fait de l’esprit en affirmant publiquement «nous ne pouvons parler de pauvreté au Maroc, au sujet de quelqu’un qui gagne 20 dirhams par jour ».

Et pour ne pas se salir les mains toute en justifiant ses dires, la ministre du Cabinet El Othmani est allée chercher le « mauvais back-up » chez le think thank du socialiste, Ahmed Lahlimi, Haut commissariat au Plan (HCP), en affirmant que le nombre de pauvres, au Maroc, aurait reculé de 10 à 4 millions de personnes « vivant avec 20 dirhams par jour », alors que les citoyens souffrant de pauvreté extrême, soit ceux qui vivent avec dix dirhams par jour, sont au nombre de 450.000.

Une véritable tempête médiatique s’est abattue sur le PJD et son Ministre être plus solidaire avec les pauvres. Des internautes ont dénoncé la position politique « hypocrite » du PJD qui utilise deux faces et deux langages politiques afin de se maintenir au pouvoir.

Pour rappel, Madame Hakkaoui touche pas moins de sept mille dollars par mois sans compter les autres privilèges dus à la profession. A titre de comparaison, cela représente 230 fois/jour les deux sous que chaque pauvre marocain crève à trouver sous le froid, la chaleur et autres conditions inhumaines.

La pauvreté existe bel bien et même s’étend au delà des ceintures classiques urbaines et rurales. Pas besoin de microscope pour la découvrir.

Ministre voilée ne mettez pas les voiles aux tristes réalités du Maroc de 2018,

Dont acte!

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.