Sans pitié, l’Etat suédois a finalement trouvé une solution à « la crise des réfugiés marocains » résidant illégalement sur son territoire, en utilisant des empreintes digitales pour les identifier et les expulser ensuite vers Casablanca.

Selon le journal « Al Massae » les nouveaux chiffres montrent que le nombre d’expulsions effectuées a augmenté de 75 cas en 2016 , et à 135 en 2017.

D’autres ont été expulsés pendant l’année en cours en se basant sur leurs empreintes digitales.

Un rapport publié par le site « Voice of Sweden » a confirmé que de nombreux marocains qui migrent illégalement vers la Suède n’ont pas de raisons de « demander l’asile », chose qui les incite à la délinquance, aux actes criminels et à l’addiction aux drogues.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.