La chambre criminelle près le tribunal de première instance de Rabat a condamné, le jeudi cinq mars, Abou Hamza Almaghribi et son fils Oussama Chaara, membres de Daech, respectivement, à cinq et deux années de prison.

Selon des sources concordantes, les mis en cause, originaires de Tanger, ont été poursuivis pour « constitution d’un gang criminel, en vue de préparer et commettre des actes terroristes  dans le cadre d’un projet collectif, visant l’atteinte grave à l’ordre public  par la terreur et la violence ; l’appartenance à groupe religieux interdit, et la tenue de réunions publiques non autorisées ».

Les services de sûreté de Casablanca avaient mis la main sur Ahmed Chaara, l’un des combattants marocains  les plus en vue  en Syrie. Il est à signaler que les services de sûreté turcs et français ont participé à cette opération.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.