Liberté – Le lanceur d’alerte Julian Assange aurait obtenu un passeport équatorien

share on:

Le fondateur de WikiLeaks vit réfugié dans l’ambassade d’Equateur à Londres. L’Etat d’Amérique du Sud, qui qualifie la situation d’«insoutenable», lui aurait accordé un document d’identité. Une étape symbolique supplémentaire vers sa libération ?

Réfugié depuis juin 2012 au sein de l’ambassade de l’Equateur à Londres, Julian Assange aurait obtenu un document d’identité délivré par Quito le 21 décembre dernier, d’après le quotidien équatorien El Universo daté du 10 janvier 2018.

D’après le militant pour les droits de l’Homme Peter Tatchell, il s’agirait d’une carte d’identité pouvant être acquise par toute personne vivant sur le territoire équatorien, en vue d’obtenir la citoyenneté du pays sud-américain. «L’octroi d’une carte d’identité [de ce type] est bien sûr le premier pas vers l’obtention de la citoyenneté équatorienne, et au-delà de ça, la possibilité [pour Julian Assange] d’obtenir un statut diplomatique, qui pourrait lui permettre de bénéficier de l’immunité diplomatique», a déclaré l’activiste à RT.

Très laconique, le fondateur du site lanceur d’alerte est lui apparu sur Twitter revêtu d’un t-shirt de l’équipe nationale de football de l’Equateur.

Lire plus sur RT Français

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.