Le bâton – Arrestation de 11 manifestants lors de la dispersion d’un sit-in sur « le barrage Toudgha », à Tinghir (Vidéo)

share on:

Fin de la récréation. Les autorités de la province de Tinghir ont eu recours, ce mercredi, à la force publique pour disperser un sit-in observé par des manifestants sur le chantier du barrage Toudgha, depuis le 15 novembre dernier. Ainsi 11 personnes ont été arrêtées lors de cette intervention musclée des mokhaznis.

Selon une dépêche de l’agence MAP, l’intervention des forces de l’ordre vise à garantir la poursuite des travaux concernant la construction du barrage Toudgha, travaux suspendus depuis cette date à cause du sit-in.

« Après que les protestataires aient refusé d’obtempérer à tous les avertissements légaux, les forces publiques sont intervenues dans le respect total des dispositions légales pour les disperser, et ont procédé à l’arrestation de 11 personnes qui seront déférées devant la justice », indique un communiqué de la préfecture de la province de Tinghir.

« Un individu feignant un évanouissement a été transféré vers l’hôpital pour s’assurer de son état de santé, ajoute la même source, relevant que cette intervention vise à préserver la sécurité et l’ordre publics, au service de l’intérêt général, » précise la MAP.

Et de rappeler que les autorités provinciales avaient indiqué mardi dans un communiqué que « ces individus ont rejeté tous les canaux de dialogue et persisté à entraver injustement les travaux du barrage Toudgha », qui se veut pourtant une revendication de l’ensemble de la province compte tenu de la sécheresse et du besoin en eau que connaissent plusieurs régions et le rôle de ce projet dans la prévention des inondations, ajoute la MAP.

Toutefois ni la MAP ni la Préfecture de Tinghir n’ont signalé « les raisons » qui ont poussé les manifestants a observer un sit-in de près d’un mois en plein hiver dans cette région montagneuse de l’Atlas.

Article19.ma

 

 

 

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.