Courageux et solidaires. Le froid et la pluie n’ont pas dissuadé des centaines d’activistes de sortir dimanche dans les rues de Casablanca pour exprimer leur solidarité avec les mouvements de protestation sociale dans le Rif, Zagora et la ville minière de Jerada.

Les manifestants, rassemblés sur la place Marshall, ont dénoncé la politique suivie par les autorités face à ces mouvements et les arrestations opérées dans les rangs des activistes qui réclament le droit au travail, à l’enseignement et à la santé.

Ce rassemblement a été organisé à l’appel de « l’Initiative du Hirak populaire à Casablanca » et composée d’organisations de droits de l’Homme, de militants de la gauche et du mouvement islamiste d’opposition Al Adl Wal Ihsane.

Ce sit-in « a été organisé pour exprimer la solidarité avec les détenus du Hirak du Rif et pour réclamer la libération de tous les prisonniers politiques et l’arrêt des poursuites contre les activistes », a affirmé le coordonnateur de cette « Initiative », Mohamed Abou Nasr.

« Les activistes en détention ne sont pas des séparatistes mais des citoyens qui militent pour des revendications portées par tous les Marocains », a-t-il déclaré site arabophone Hespress.

Les manifestants qui brandissaient les portraits des détenus du Hirak du Rif, ont scandé plusieurs slogans de solidarité avec les mouvements de protestation à Al Hoceima, Zagora et Jerada.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.