La justice marocaine a décidé en ce début janvier 2018 de poursuivre quatre journalistes et un parlementaire pour avoir publié des «informations confidentielles» sur la Caisse Marocaine des Retraites (CMR) dans la presse.

Mohamed Ahaddad, journaliste du quotidien Al Massae et l’un des accusés qui a révélé à l’agence EFE que Abdelhaq Lachgar, reporter à Akhbar Alyaoum et Kaoutar Zaki et Abdellah Sukhair du site Al Jarida 24, vont comparaître le 25 janvier prochain devant le tribunal de première instance de Rabat pour avoir publié des articles sur la CMR.

La convocation des 5 mis en causes a été confirmée par Akhbar Alyaoum dans son édition de ce mercredi.

A noter que les quatre journalistes sont accusés d’avoir publié dans les médias pour lesquels ils travaillent, une partie des « conclusions confidentielles » d’une commission d’investigation parlementaire à propos de « dysfonctionnements » et de « cas de corruption » au sein de la Caisse Marocaine des Retraites (CMR).

La CMR dont les bureaux sont à Rabat connaît des difficultés financières graves depuis des années, ce qui nécessite sa réforme et sa restructuration.

Affaire à suivre…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.