Une bonne surprise. Yennayer, le Nouvel An berbère sera célébré en Algérie le 12 janvier 2018 . Et contrairement aux années passées, il sera officiellement, pour la première fois. un jour « chômé et payé ».

La décision de consacrer Yennayer comme une fête nationale a été prise mercredi 27 décembre par la présidence de la République lors du Conseil des ministres.

Selon les médias algériens, Abdelaziz Bouteflika aurait « surpris tout le monde » en décrétant le premier jour de l’an berbère, jour férié, au même titre que le jour de l’an Hégire et le Nouvel An chrétien. Ainsi, à compter du 12 janvier 2018, un jour chômé et payé se rajoute au calendrier.

La nouvelle a été annoncée lors des présentations des vœux pour la nouvelle année 2018.

Les Amazighs célèbrent Yennayer depuis l’antiquité. Étymologiquement, le terme est une contraction de « Yen » qui veut dire « premier » et de « Ayer  » qui veut dire « mois ».

Cette année, le premier jour de l’an amazigh (Yennayer 2967) coïncide avec le 12 janvier du calendrier grégorien.

Par ailleurs, le mouvement amazigh marocain réclame aussi depuis plusieurs années que Yennayer soit un férié et payé.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.