Actualité – Au Maroc, les techniciens aériens menacent de faire grève du 18 au 23 janvier 2018

share on:

Les vols vers et à partir des aéroports du Maroc risquent d’être sérieusement perturbés en janvier. Les techniciens chargés du contrôle du trafic et de la sécurité aériens menacent d’observer une grève de cinq jours en janvier prochain, si leurs revendications n’étaient pas satisfaites.

Après une première menace de grève brandie le 20 octobre dernier, les techniciens aériens reviennent à la charge et menacent de paralyser le trafic aérien du 18 au 23 janvier, période coincidant avec les vacances scolaires.

Les techniciens aériens affirment dans un communiqué que ce débrayage sera accompagné de plusieurs sit-in dans tous les aéroports du Royaume.

Le communiqué repris par le quotidien Al Massae n’évoque pas les causes de cette grève, mais ces techniciens avaient vivement dénoncé en octobre dernier la révision « unilatérale » des salaires et indemnités opérée par l’ONDA.

Cette revalorisation a été jugée « insignifiante » par les techniciens chargés du contrôle du trafic et de la sécurité aériens qui ont décidé de mettre à nouveau la pression sur l’ONDA pour obtenir gain de cause dans ce bras fer qui dure depuis des mois.

Si le personnel technique met à exécution cette menace, il faut donc craindre une paralysie quasi-totale des aéroports du Maroc durant les cinq jours que durera ce mouvement social.

Sans oublier surtout l’énorme coût financier aussi bien pour l’ONDA, qui sera obligé de faire appel à du personnel étranger pour assurer le contrôle et la sécurité du trafic aérien, que pour les nombreuses compagnies aériennes qui desservent les différents aéroports du Royaume durant cette période.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.