Justice pour l’enseignante agressée à Casablanca. L’élève qui avait violemment agressé son enseignante à Casablanca vient d’être condamné à quatre mois de prison ferme et à une amende de 30.000 dhs.

L’élève avait agressé, le 22 novembre dernier, son enseignante à l’arme blanche devant le lycée Houcine Ben Ali, à Hay Mohammadi, après l’avoir accusée d’être à l’origine de la sanction prise à son encontre par le conseil de discipline de changer d’établissement.

Cette agression avait suscité un tollé au sein de la famille de l’enseignement et de la société marocaine toute entière qui a réclamé des mesures urgentes au ministère de tutelle pour endiguer la recrudescence du phénomène des agressions contre le corps enseignant.

L’élève, âgé de 17 ans, avait été arrêté par les services de police et placé dans un centre de réinsertion pour mineurs.

De son côté, l’académie régionale de l’éducation de Casablanca-Settat avait dénoncé cette agression en assurant que toutes les procédures pédagogiques et judiciaires seront appliquées pour réhabiliter la dignité de l’ensemble du corps professoral.

Les collègues de l’enseignante avaient organisé un sit-in de solidarité avec leur collègue victime de cette agression.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.