En Arabie saoudite, le prince héritier Mohamed bin Salmane a beau être moderniste mais il y a des « lignes rouges » qu’il ne peut dépasser.  Et pour cause, la nouvelle mode des selfies et Snapchats (autoportraits live) qui s’est emparée des jeunes pèlerins au sein des lieux saints a déclenché une levée de boucliers des conservateurs à l’affût. 

Ainsi, le temps des selfies et autres images live via smartphone  est désormais révolu !

Les autorités Wahabites ont décidé d’interdire formellement de « se photographier ou de se filmer » devant les sites sacrés de l’Islam, durant les moments de recueillement lors de la Omra ou le Hajj.

Et pour faire passer l’envie de saisir leur smartphone aux plus accros des pèlerins, incapables de résister à la tentation de s’auto-immortaliser lors de grands rituels, dans des sanctuaires inviolables, une mesure drastique a été prise : leur appareil pourra être confisqué. De quoi les dissuader de braquer l’objectif sur eux, sans considération du lieu, ni de l’instant, à rapporté le site Oumma.com.

La décision est effective depuis plus d’une semaine, affirme-t-on.

«Finie la récréation les enfants», dirait l’autre.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.