Incroyable mais vraie, l’histoire du lobby israélien anti-marocain dans les coulisses de la CEDEAO. Selon des sources diplomatiques, Israël a tenté de convaincre un certain nombre de responsables africains, lors du sommet de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en juin dernier, de « ne pas accepter la demande » d’adhésion du Maroc à cette institution africaine.

Selon le journal Casablancais Almassae, les Israéliens voient d’un mauvais oeil l’adhésion du Maroc à la CEDEAO et considèrent sa participation comme une « éventuelle opposition » à leur présence aux prochains sommets de cette organisation.

D’ailleurs, des représentants israéliens qui ont assisté au sommet de la CEDEAO ont vite entamé des contacts et actions de lobbying afin de persuader certains pays africains d’échanger des missions diplomatiques afin d’encourager les investissements israéliens dans ces pays.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait déjà dévoilé lors d’une récente réunion qu’un « programme de proximité diplomatique » avec l’Afrique était l’une de ses « priorités absolues » en termes de politique étrangère d’Israël. Selon lui, cela va permettre la rupture du  soutien automatique à la Palestine au sein des institutions internationales, et où les Palestiniens bénéficient d’un large soutien.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.